LES PEUPLES ARABES ET LES CONVENTONS INTERNATIONALES

"La demande unilatérale des Palestiniens constitue une violation des engagements pris par les Palestiniens dans leurs accords signés avec Israël", a averti M. Netanyahu -

En clair: Oslo et Cie deviendraient caducs -

http://www.news-26.net/proche-orient/984-plan-b-palestinien-pour-lassemblee-de-lonu.html#.Tlt3pOvjkpc.facebook


Il faudra bien un jour que les peuples arabes découvrent qu'ils ne sont plus dans les  tentes des bédouins et que dans des Etats de Droit, comme ceux qui ont fondé l'ONU,  "accords internationaux" a un sens juridique très précis.

D'ailleurs, puisque les povpalestiniens veulent faire partie de cette institution internationale - du moins de ce qui en reste-  on devrait leur faire visiter dans cet immeuble  Newyorkais de l’ONU, le Département des Traités, où sont consignés tous les accords internationaux, dont ceux qui portent leur signature.

Le fait qu’ils traitent les accords internationaux comme du PQ, vient des traditions bédouines qui considèrent que des accords passés lient d’une manière indéfectible seulement les hommes qui les ont signés, et en aucun cas  des entités qu’ils représentent, fussent elles des tribus, et surement pas des Etats, notion qui leur est complètement étrangère

Ce qui  a permis aux idiots utiles, adorateurs de l’Orient des Mille et une nuits de  faire perdurer la légende des alliances indestructibles entre tel chef bédouin et tel représentant occidental, en oubliant de préciser que selon ces mêmes traditions quand l’un des signataires  disparait, les accords  disparaissent aussi.  

C’est ce qui s’est toujours passé et ce qui continuera a se passer, y compris et surtout à partir du moment où ils peuvent l’imposer du haut des chaires des institutions internationales qu’ils ont investies.

Il faut se rappeler  la frénésie avec laquelle Mahmoud de Téhéran, en parfaite coordination avec les pays de l’ « Organisation de la Conférence islamique »  (OCI) a sillonné ces dernières années le reste du monde de l’Amérique du sud à l’Asie pour regrouper sous une même bannière la plus belle  brochette de dictateurs que l’on ait jamais vue, et qui tous réunis ont mis la main sur l’ONU et les autres organisations internationales , discréditant ainsi ces institutions à tout jamais et en faisant une arme pointée, sur Israël et sur l’Occident pour mettre à bas ce que nous appelons encore « le monde libre »

A présent que ces institutions sont investies, ils vont pouvoir passer au grand raout dont ils ont patiemment construit les éléments sous les yeux de nos nullités de dirigeants .

« La 66e session de l'Assemblée générale s'ouvrira au siège de l'ONU à New York le 13 septembre 2011 » sous la présidence d'un diplomate du Qatar, Nassir Abdulaziz Al-Nasser élu par acclamation. Par ailleurs, le Maroc a été élu vice-président de la 66e session (2011-2012) de l'Assemblée générale des Nations unies.

À l'ordre du jour de cette 66e Assemblée, parmi une pléthore de points, la question palestinienne au point 37.

« L'Union africaine (UA) a exhorté ses représentants au Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies (ONU) à appuyer les efforts de la Palestine visant son adhésion à cette organisation mondiale comme État membre de plein droit. » 

« L'Organisation de la coopération islamique (OCI) demande la reconnaissance de l'ONU du statut souverain des Palestiniens, a déclaré jeudi le secrétaire général de l'OCI. »


Cela va débuter dès septembre avec presque simultanément/

l’anniversaire du 10eme anniversaire de la conférence de Durban qui s’était tenue juste avant les attentats du 11  septembre (certainement pas une coïncidence)

puis avec le 10eme anniversaire du 11 septembre (et la mosquée en face de « ground zero » qui fera le plein de djihadistes rigolards),

puis le 20 septembre la présentation de l’état palestinien devant une foule de supporters convoqués depuis des mois par internet,

puis le vote le 24 septembre par l’assemblée générale de l’ONU par notre copain du Qatar qui est  encore plus wahhabite que le saoudien wahhabite et qui est le grand copain de Mahmoud de Téhéran et du syrien Assad !

 

Mais, il y a des impondérables graves et même très graves qui risquent, comme en 2008, exactement à la même époque , de surgir, de faire retomber sur terre nos dirigeants dévoyés,  et de se transformer tornades capables d’emporter les plus belles combinaisons.

 

En septembre 2008, une même situation avait explosée en même temps que la crise financière, le 19 septembre, le lendemain de kippour

Cet automne 2011, la crise financière de 2008 nous apparaitra comme un aimable hors d’œuvre et les fêtes juives commenceront le 29 septembre

 

Et l’islam trop pressé pourrait alors apprendre ce qu’il en coûte de s’attaquer au Dieu d’Israël !

Commenter

Vous devez être membre de LE JIHAD MONDIAL DE L'ISLAM pour ajouter des commentaires !

un nouveau monde libre est un réseau social

© 2017   Créé par anna sultana cora.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation