XX Cette histoire de « LIBERTÉ » ….

Regardez ces discussions  complètement stériles et agaçantes  avec certains qui, par jeu ou provocation  poussent les limites du mot aussi loin qu’ils le peuvent (liberté d’émigrer, liberté de forniquer avec des enfants etc..)

 Et ils n’ont pas tort car les réponses des libéraux sur ce point, comme sur beaucoup d’autres ne sont jamais claires et simples et …attractives pour le citoyen lambda !

 (Dommage car on en voit le résultat)

 Et les voir patauger  comme enserrés dans des fils invisibles, appeler à la rescousse "la liberté qui s’arrête à celle des autres", "la responsabilité comme frein" etc … les intellectuels et auteurs du libéralisme (toujours modernes). Tout ceci  est plutôt jouissif pour leurs adversaires

Et d’ailleurs, est ce que ce n’est pas le but de ces adversaires ??  

Par un moyen imparable : Voler les mots et les concepts !!

 

J’ai vu cela sous mes yeux, en Afrique, précisément dans l’ex-zaïre qui avait un Président remarquablement intelligent que j’ai connu: Mobutu  

On était en pleine guerre froide  et il arrivait au pouvoir

Il a réussi un coup remarquable, directement pioché chez ses ennemis communistes : il leur a volé tout leur vocabulaire

Le Mouvement populaire de la révolution, les citoyens, l’armée du peuple, les formules de politesses en fin de lettres, les salutations, l’uniforme : c’était lui !

Résultat : l’opposition communiste n’avait plus de mot pour s’exprimer…  et elle ne s’exprimait plus !

Sidérant, on avait du mal à y croire, presque comique  (quand on n’était pas communiste bien sur !)

 

Et bien, c’est exactement ce qu’ont  fait les gauches avec les libéraux et le libéralisme,

Tous  leurs mots chéris et leurs idées chéries tout a été détourné, dévoyé, sali, réduit à l’état d’horreurs puantes et malfaisantes.

Ils ne cessent  d’y ajouter des superlatifs  « hyper »  «ultra »  etc.. Tout est destiné à avilir et rabaisser les gens qui s’en réclament (nous !), les faisant apparaitre comme des monstres et les empêcher d’exprimer leurs idées pourtant si simples !

 

Et toujours ce sont les libéraux que ces gauches  chargent avec délice et sans vergogne   de toutes leurs propres turpitudes  entrainant à leurs suite les imbéciles de droite qui eux aussi ont été stérilisés et tétanisés depuis cette seconde guerre mondiale et ces horreurs que les gauches ont entretenues sciemment pour les leur jeter à la face à chaque fois qu’ils relevaient la tête !

 

Pour cela, ces falsificateurs  ont toujours mis la main sur les moyens, les médias, l’éducation et les sources d’argent pour les prébendes, le clientélisme. Ils se sont infiltrés partout, dans toutes les institutions et quand on les entend parler d’Etat RPR ou UMP, pas un dans  ces partis qui ne se lève pour dénoncer leurs manœuvres tant ils sont sidérés !!

 

Comme les mafieux : « mouiller » les décideurs –par exemple le patronat- pour les transformer en complices liés par le « sang » et les  capitalistes des grandes compagnies (qui les méprisent tant, ces ploucs qui ne savent même pas se tenir à table ou choisir leurs chaussettes!)   en leur promettant  « un nouvel ordre mondial » : des super gouvernements de fonctionnaires (l’UE par exemple) avec lesquels ils pourraient enfin museler et tenir ces troupeaux de peuples récalcitrants.

Et ces imbéciles qui marchent dans la combine !!

Le tout sur le dos et au détriment des gens ! Des vrais gens, des populations réduites à l’état de bétail !

Les méthodes totalitaires dans toute leur splendeur !

 

La LIBERTÉ par exemple !

Cette notion moderne de liberté individuelle n’existait pas dans les sociétés antiques (vous en avez un bel exemple avec l’islam qui en est resté à l’état de société antique)

La «LIBERTÉ» ne pouvait alors se comprendre que comme l’opposé de la «SERVITUDE»

A  Rome, les citoyens romains étaient des hommes libres qui ne pouvaient être des esclaves.

 

Or, ce sens légal a été dévoyé pour en faire une généralité « sentimentale »  et tous les exemples de limite de la liberté qui sont balancés dans les dents des libéraux, se heurtent toujours à la LOI, mais une Loi qui n’existe plus car elle a été minée par « les sentiments » qui rendent  la loi flottante au gré  des opinions,  d’où le trouble dans les réponses des libéraux

 

Car  c’est bien de ce sens antique de la liberté opposée à la servitude dont se réclament les libéraux !

Accepter le dévoiement de ce terme c’est accepter le viol de ce concept par nos ennemis !

 

Ne pas pouvoir l’expliquer simplement c’est perdre chaque fois un peu plus de terrain dans la bataille des idées

 

« Qu’est-ce qu’être Libéral » ?  C’est simple à expliquer  et si simple à comprendre  pour y trouver la solution aux problèmes actuels

Et même pour expliquer pourquoi le concept et le mot LIBERTÉ ne figurent dans aucun programme politique actuel

Et pourquoi et comment il devrait figurer dans un programme Libéral si les libéraux n’en n’étaient pas arrivés eux même à en éprouver un peu de « gêne » !  

http://unnouveaumondelibre.ning.com/group/liberalisme/page/xx-qu-est-ce-qu-etre-liberal

 

Commenter

Vous devez être membre de LE LIBERALISME pour ajouter des commentaires !

un nouveau monde libre est un réseau social

© 2017   Créé par anna sultana cora.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation