Israel, mon amour

         Claude GRIVEGNEE

Depuis que je suis en âge de m'intéresser aux affaires de ce monde, je n'ai jamais cessé de manifester mon appui à Israël et de soutenir l'idéal sioniste. Qu'est-ce donc que le sionisme? Le droit pour Israël de disposer d'un territoire, droit pourtant reconnu aux autres peuples (bizarre non) Dans le cas qui nous occupe, ce territoire, cette terre, c'est Erets Israël d'où leurs ancêtres ont été expulsés voici près de deux mille ans par les légions romaines. J'ai toujours soutenu cette position allant même jusqu'à claquer la porte d'associations dont certains membres me reprochaient de manière véhémente ma façon de voir.
L'image d'Israël mérite d'être soutenue et revalorisée. Elle est en effet trop souvent mise en cause pour des motifs fallacieux (jalousie +haine+ désinformation= mensonge) par la majorité des médias occidentaux, les milieux politiques (Extrême gauche à extrême droite), ainsi que par les milieux intellectuels et littéraires

Voici quelques preuves appuyant mes allégations:

-On n'a pas hésité récemment à exclure d'un forum littéraire un auteur israélien parce que sa présence aurait indisposé des auteurs arabes. On ne trouve pratiquement aucun ouvrage objectif sur Israël ou sur les causes exactes du conflit israélo-arabe sur les rayons de nos grandes bibliothèques publiques (libraries pour les Anglo-Saxons) et  de nos grandes librairies (bookshops pour les Anglo-Saxons). Par contre, les mêmes regorgent de livres reflétant le point de vue arabo-palestiniens.

-Les médias, quant à eux, ne s'intéressent à Israël que pour dénoncer ce qu'ils considèrent comme une injustice. C'est ainsi que, lors de l'opération plomb durci (2009), ils n'ont pas tenu compte des raisons qui ont poussé les autorités israéliennes à mener cette action, à savoir le bombardement interminable de la population civile israélienne par les terroristes palestiniens du Hamas, prétendant même que lesdits attentats était causé par le soit disant processus colonisateur d'Israël, ce qui était totalement faux. C'est également une façon lâche de ne pas vouloir prendre position ouvertement et de renvoyer une fois de plus agresseurs (arabo-palestiniens) et agressés (population civile israélienne) dos à dos. Procédé inqualifiable.
Citons également l’affaire Al-Dura, une perle en matière de désinformation mise sur pied par certains journalistes français et qui fut dénoncée par Monsieur Philippe Karsenthy.
Je conclurai cet échantillon non exhaustif de désinformation pour la presse, qui, comme vous pourrez le constater, porte une lourde responsabilité dans la déligitimation d’Israël par l’épisode de l’arraisonnement de la flottille pour Gaza, un morceau de choix s’il en est. Elle ne prit pratiquement pas en compte que plusieurs passagers de ladite flottille, mise sur pied par une organisation islamiste turque, étaient armés. Ils n’observèrent pas les sommations d’usage de la marine israélienne lui enjoignant de rebrousser chemin. Ils préférèrent, et ce uniquement pour faire parler d’eux, continuer en vue de « venir en aide aux pauvres Gazaouis victime du blocus », qui faut-il le souligner et cela encore personne ne le souligne, disposent de marchés bien fournis en biens  de toutes sortes et d’hôtels de luxe.


-En ce que qui concerne les milieux politiques démocratiques (je ne parlerai pas, à dessein, de l'extrême-droite où l'on rencontre certains courants- les nationaux-révolutionnaires notamment- nostalgiques du régime nazi dont les dirigeants avaient fait alliance avec le Grand Mufti de Jérusalem, un judéophobe de premier choix. Ils l’autorisèrent à lever une division SS de musulmans qui lutta au côté des troupes nazies. Mohammed Amin al-Husseini séjournera à Berlin jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale (1). Ils n'hésitent pas à prendre part à des manifestations-violentes parfois-pour stigmatiser Israël, et ce, au côté de représentants d'organisations terroristes comme le Hamas et le Hezbollah, des mouvements qui vomissent la démocratie et ne rêvent que d'étendre la Sharia au monde entier. . Dans certaines de ces manifestations, on peut notamment voir des laïques comme Olivier Besancenot côtoyer des intégristes religieux du Hamas (Que dirait Karl Marx d’une telle promiscuité?)
Ainsi que vous aurez pu le comprendre, entre Israël et moi, il s'agit d'une véritable histoire d'amour.
Oui, J'AIME ISRAEL (n'en déplaise à certains), J'EN SUIS FIER ET JE N'AI PAS PEUR, NI HONTE DE LE PROCLAMER HAUT ET FORT ET SI ISRAEL AVAIT BESOIN DE MOI, JE REPONDRAIS : PRESENT.
 
De plus, j'estime qu'il est urgent que tous, Juifs et Non-Juifs, soucieux de l'image de marque d'Israël, procèdent à une opération de ré information auprès de leurs amis, connaissances et collègues de travail.

Comment ?

-Qu'ils leur prouvent que la situation sur le terrain est totalement différente de celle dont on les matraque tous les jours,
-Qu'ils leur prouvent par documents à l'appui, par des témoignages
-En les incitants à aller se rendre compte sur place par eux-mêmes.
-En organisant des conférences.
-En leur conseillant de se rendre sur d’excellents sites de réinformation  (israel-flash.info, europe-israel.org, dreuzz.info, terre-promise.net, philosemitisme.blogspot.com, ou encore JSSnews
-En leur conseillant la lecture d’excellents ouvrages tels que les deux tomes de « Israel au cœur » d’Anne-Marie Antonietti ou celui de David Horowitz et Guy Millière « comment le peuple palestinien fut inventé ». Si vous ne les trouverez pas en librairie, ils sont disponibles sur des sites de vente en ligne.

Je reconnais que c’est certainement plus fastidieux que de lire le dernier Harry Potter ou de voir le dernier épisode de « desesperate housewives », mais c’est uniquement de cette façon que vous pourrez aider le public à se faire une idée de la situation exacte

Il serait inconcevable et impardonnable qu'à l'heure d'Internet et de la société de communication, nous entendions à nouveau la phrase entendue trop souvent au lendemain de la shoah : "Nous ne savions pas"
 
N'oublions pas en effet qu'Israël est au Moyen Orient
• la seule démocratie.
• le seul pays où on est libre d'exercer la religion de son choix.
• le seul pays où on respecte les droits de l'homme.
• le pays qui souhaite le plus la paix. Après deux mille ans, d'exil, de persécutions, de tentatives d'extermination, cet état n'aspire qu'à une seule chose, vivre en paix avec tous ses voisins. Pour cela, il faut qu'on le respecte, que l'on reconnaisse une fois pour toutes qu'Israël est l'état du peuple juif tel qu'il fut stipulé dans la résolution 181 partageant la Palestine , adoptée le 29 novembre 1947 par l’Assemblée générale de l’ONU, à New York (2)
AM ISRAEL HAI
(1) Si l’on parle toujours des dignitaires nazis qui ont fui vers l’Amérique du Sud, on parle moins des nombreux qui ont gagné les pays arabes du Moyen-Orient où certains occupèrent de hautes fonctions notamment dans la propagande
(2) Cela ne signifie pas que j’accepte que l’on ait volé au peuple juif plus de la moitié du territoire qu’on lui avait promis dans le traité Balfour

Vues : 15

Commenter

Vous devez être membre de un nouveau monde libre pour ajouter des commentaires !

Rejoindre un nouveau monde libre

un nouveau monde libre est un réseau social

© 2017   Créé par anna sultana cora.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation